Accueil International Cinq travailleurs humanitaires exécutés au Nigeria

Cinq travailleurs humanitaires exécutés au Nigeria

Par Franck Tagouya

Médecins sans frontière (Msf) vient d’annoncer dans un communiqué de presse, publié le 23 juillet 2020, l’exécution de cinq travailleurs humanitaires dans le nord-est du Nigeria. Ces travailleurs avaient été enlevé il y a un mois maintenant, précise le communiqué. Ils travaillaient pour Action contre la faim (Acf), State emergency management agency (Sema), l’Agence en charge des opérations d’urgence de l’État du Borno, pour l’International rescue committee (Irc)et Reach International. La cinquième personne était chargée de la sécurité de structures humanitaires. MSF se dit horrifiée par ces exécutions et condamne par conséquent « dans les termes les plus vigoureux, toutes les formes de violence exercées contre les travailleurs humanitaires et l’aide humanitaire », lit-on dans le communiqué. Le Président international, Dr Christos Christou, a déclaré qu’à Msf, ils sont sous le choc à cause de cette nouvelle. Il adresse, dans un élan de solidarité, ses ‘’sincères’’ condoléances et celles de Msf aux familles, aux amis et aux collègues des personnes tuées.

Ces exécutions viennent s’ajouter aux autres actes atroces perpétrés en 2019 contre douze travailleurs humanitaires dans le même Etat du Borno. Ces personnes travaillaient pour les populations dans le nord-est du Nigeria où le besoin d’aide humanitaire concernant l’accès à l’eau propre, à la nourriture et aux soins médicaux est plus que pressant. Dans cette partie du pays, la conjugaison d’un conflit (depuis plus de 10 ans) et la crise actuelle de la covid-19 a aggravé la crise humanitaire. Le nombre de personnes qui ont besoin d’une aide d’urgence est estimé àplus de dix millions de personnes. Msf interpelle les différentes parties en conflit à garantir l’accès facile, sans entrave et sans danger des populations à l’aide humanitaire urgente et vitale à laquelle elles ont droit.

Franck Tagouya

Tu pourrais aussi aimer