Accueil Agriculture Côte d’Ivoire/Anacarde : le Conseil du coton et de l’anacarde de Dimbokro met en garde ‘’ceux qui ne respecteront pas les prix’’

Côte d’Ivoire/Anacarde : le Conseil du coton et de l’anacarde de Dimbokro met en garde ‘’ceux qui ne respecteront pas les prix’’

Par E.ZOUHOMAN

Le Délégué régional du Conseil coton et de l’anacarde de la de la Région du N’zi a demandé aux acteurs de la filière anacarde, d’extirper de leur rang, tous les fraudeurs, en les dénonçant.

Le Délégué régional du Conseil du coton et de l’anacarde de la Région du N’zi, Sanogo Sori Ibrahima, a mis en garde ‘’tous ceux qui ne respecteront pas les prix et les nouvelles dispositions mises en place en vue de la réussite de la campagne de commercialisation 2020, de la noix de cajou’’. Ajoutant qu’ils seront pourchassés et pourront perdre leur agrément ; tout en précisant que tout produit frauduleux saisi sera mis à la disposition du Conseil.  C’était le 4 mars dernier, à la salle de réunion de la préfecture de Dimbokro, lors d’une réunion du Comité de veille de la délégation régionale des Régions du N’zi, du Moronou et de l’Iffou. Il a donc exhorté tous les acteurs de la filière : producteurs, pisteurs, acheteurs, exportateurs et industriels à se conformer à ‘’toutes les prescriptions en vigueur’’ et leur a demandé, par ailleurs, d’extirper de leur rang, tous les fraudeurs, en les dénonçant. Le Délégué régional du Conseil coton et de l’anacarde a également évoqué, avec ses interlocuteurs, la question des exportations frauduleuses, la fuite des produits vers les pays frontaliers, le non-respect des prix en vigueur etc. Dans son adresse, il a déclaré qu’une bonne production passe par le respect des techniques agricoles que sont les bonnes pratiques agricoles, les techniques de séchage et de conservation. La campagne de commercialisation 2020 dans le département de Dimbokro a donc été ouverte avec le soutien de l’Agence nationale d’appui au développement rural (Anader).

E ZOUHOMAN

Tu pourrais aussi aimer