Accueil Politique Décès du Premier ministre ivoirien : tous pleurent Amadou Gon Coulibaly

Décès du Premier ministre ivoirien : tous pleurent Amadou Gon Coulibaly

Par Sylvain Namoya
Alassane Ouattara perd l'un de ses plus fidèles lieutenants.

Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre ivoirien et candidat du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, parti au pouvoir), est décédé, mercredi, 08 juillet 2020, après avoir piqué une crise au Conseil des ministres. L’annonce de cette ‘’terrible’’ nouvelle a été faite l’après-midi du même mercredi, par Patrick Jérôme Achi, Secrétaire général de la Présidence de la République de Côte d’Ivoire, au nom d’Alassane Ouattara, Président de la République : ‘’mes chers compatriotes, la Côte d’Ivoire est en deuil. J’ai la profonde douleur de vous annoncer que le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, Chef du Gouvernement, nous a quittés, en début d’après-midi, après avoir pris part au Conseil des Ministres de ce mercredi 8 juillet 2020, au Palais de la Présidence de la République. Je voudrais, au nom du Gouvernement et en mon nom personnel, présenter mes condoléances les plus attristées à la grande famille Gon Coulibaly, à toutes les familles alliées ainsi qu’à l’ensemble des Ivoiriens.

Je rends hommage à mon jeune frère, mon fils, Amadou Gon Coulibaly, qui a été, pendant trente ans, mon plus proche collaborateur. Je salue la mémoire d’un homme d’Etat, de grande loyauté, de dévouement et d’amour pour la Patrie. Il a incarné cette jeune génération de cadres ivoiriens de grande compétence et d’extrême loyauté à la Nation. Avec la disparition d’Amadou Gon Coulibaly, la Côte d’Ivoire perd un modèle pour la jeunesse, un exemple de compétence, d’ardeur au travail et d’abnégation. Que son âme repose en paix !’’ Depuis l’annonce officielle de son décès, les messages de condoléances affluent. Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda (opposition), salue un ‘’grand serviteur de l’Etat’’, qui, pour lui, reste ‘’un exemple de loyauté et de fidélité dans le respect de ses convictions politiques’’. Le 1er responsable du parti créé par Houphouët-Boigny, a, en son nom personnel, de celui de sa famille et de son parti, le Pdci-Rda, adressé ses ‘’sincères condoléances’’ et sa ‘’compassion’’ à son épouse, à ses enfants, et à sa famille.


Quant à Tidjane Thiam, ancien Directeur général du Bnetd, il a écrit : ‘’en ces circonstances douloureuses, je souhaite adresser à toute la famille GON COULIBALY et aux familles alliées, mes sincères et fraternelles condoléances. Ayant eu le privilège de travailler avec Amadou Gon Coulibaly, je connaissais ses immenses qualités, aussi bien humaines que professionnelles et mesure la douleur qui est la vôtre. Je voudrais, également, de façon particulière, adresser mes sincères condoléances au Président Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire qui perd un fidèle et loyal collaborateur’’.


Arrière-petit-fils de Péléfero Gbon Coulibaly, guide spirituel des sénoufos (ethnie du pays) et grand ami de Félix Houphouët-Boigny, 1er Président de la Côte d’Ivoire, Amadou Gon Coulibaly est ingénieur des Travaux publics et est né la 10 février 1959. Il a été pendant longtemps, maire de Korhogo, va ville natale. Il a été également ministre de l’Agriculture et des Ressources animales avant d’occuper, à l’avènement d’Alassane Ouattara au pouvoir en 2011, le poste de Secrétaire général de la Présidence de la République puis de Premier ministre, le 10 janvier 2017. Il est transplanté du cœur en 2012. Après avoir renoncé à un 3è mandat, il a été désigné par le Président Ouattara pour être le candidat du Rhdp. En mai dernier, Amadou Gon Coulibaly a été évacué d’urgence en France, après avoir piqué une crise, où il s’est fait poser un stent. Deux mois après, il revient en Côte d’Ivoire, le 02 juillet 2020 et meurt six jours après.

Sylvain Namoya

Tu pourrais aussi aimer