Accueil Economie Des experts planchent sur la contrefaçon face au coronavirus

Des experts planchent sur la contrefaçon face au coronavirus

Par Sylvain Namoya
la lutte contre la contrefaçon aux prises au coronavirus

La contrefaçon est un véritable fléau qui connait de nos jours, une expansion plus que fulgurante. Ce fléau touche tous les secteurs d’activités, notamment les produits de luxe, les produits de consommation courante, tels que les produits alimentaires, les boissons, les textiles, l’électroménager, les cigarettes et même les médicaments.
Les conséquences de la contrefaçon sont désastreuses pour l’humanité et mettent en péril le développement de la société. C’est pourquoi le Comité national de lutte contre la contrefaçon (Cnlc), a inséré dans sa stratégie de lutte contre ledit fléau, la mobilisation des médias et les leaders d’opinion sur les dangers de la contrefaçon ; la valorisation et l’encouragement des actions des pouvoirs publics en matière de lutte, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale anti-contrefaçon, célébrée le 10 juin dernier. Conscient de ces enjeux majeurs pour la Côte d’Ivoire, le Comité national de lutte contre la contrefaçon (Cnlc), organise, le 30 juin 2020, de 9 heures à 13 heures, au Pôle scientifique et d’innovation de l’Université Félix Houphouët-Boigny sis à Bingerville, un panel sur un thème évocateur : ‘’la contrefaçon, un danger économique, sanitaire et social face à la maladie à coronavirus (covid-19)’’. Qui s’inscrit dans le cadre des actions de prévention et de sensibilisation menées par

le Cnlc en vue de lutter efficacement contre la contrefaçon dans toutes les opérations commerciales à l’exportation et à l’importation en Côte d’Ivoire.
Après le discours inaugural de Michel N’zi, président du Cnlc et la Présentation du Cnlc et des généralités sur la
contrefaçon, par le Colonel Jacques Dakouri (Cnlc), les cinquante participants auront à suivre des exposés d’éminents experts en matière de contrefaçon. Particulièrement ceux portant sur la contrefaçon des produits électroniques avec le Pr Désiré Nassa (Igt/UFhb), la contrefaçon des médicaments, Dr Toé (Centif) et la qualité des produits de consommation courante : quelle réalité ? Un exposé du Pr Koné, Directeur de Lanema. Il y aura également une partage d’expériences en matière de contrefaçon avec les responsables d’Uniwax et Mme Druide de Acm-Ci. Le Panel aura comme modérateur, Dr Marcel Vahou, Enseignant à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan et de la direction du Cnlc.

Il faut rappeler que depuis 2013, l’Etat de Côte d’Ivoire a mis en place un cadre juridique et institutionnel, en vue d’endiguer ce fléau. Il s’agit notamment, de la création du Comité national de lutte contre la contrefaçon (Cnlc), par la loi N°2013-865 du 23 décembre 2013, relative à la lutte contre la contrefaçon et le piratage, et à la protection des biens de propriété intellectuelle dans les opérations d’importation, d’exportation et de commercialisation de biens et services.
Le Cnlc, dont la mission est de lutter contre la contrefaçon sur toute l’étendue du territoire national, assure de façon permanente la surveillance du marché et des frontières, à l’effet d’empêcher l’entrée et la mise en circulation de produits de contrefaçon sur le marché national. A ce titre, plusieurs produits contrefaisants d’une valeur estimée à plus deux milliards de francs CFA ont été mis hors des circuits commerciaux au cours des trois dernières années.

Sylvain Namoya

Tu pourrais aussi aimer