Accueil Région Le nouveau Chef de Minabo (Tiébissou), apporte un appui à l’école du village

Le nouveau Chef de Minabo (Tiébissou), apporte un appui à l’école du village

Par Réné Ramissou
Le Chef de Minabo pour une mobilisation autour de l'école

Ambiance particulière, ce mardi 13 octobre 2020, à l’école primaire de Minabo, village situé à 12km de Tiébissou, sur l’axe Tiébissou-Didiévi. Le chef de ce village, Nanan Kouamé Kouadio Antoine, a décidé de soutenir les 380 élèves et de soulager, un tant soit peu, les parents d’élèves, en offrant aux enfants des cahiers. Un geste salué à sa juste valeur par Ouattara Ladji, Inspecteur de l’enseignement préscolaire et primaire de Tiébissou, qui a demandé à ses collaborateurs de faire un partage équitable de ce don. Il a également informé que le gouvernement a décidé d’offrir ‘’gratuitement’’, cette année, les kits scolaires pour les Cpi et Cp2 et qu’ils seront distribués ‘’très bientôt’’, en ce qui concerne son inspection. Pour Nanan Kouamé Antoine, il s’agit de venir en aide aux enfants démunis, tout en promettant de récompenser, en fin d’année, les meilleurs élèves de cette école fondée en 1965 et qui selon le Directeur de l’école, Oura kan Joseph, fait en moyenne, 80% d’admis à l’entrée en 6è, chaque année.


L’école primaire de Minabo, à l’instar de nombreuses écoles ivoiriennes ploient sous le poids des difficultés diverses qui ont pour noms : sureffectif des classes, déficit de logements des enseignants, insuffisance de tables-bancs etc. Au Cp2 et l’année dernière par exemple, il y avait 85 élèves contre 70 cette année avec des écoliers assis à trois ou à quatre sur un banc. Quel encadrement efficient pour un tel effectif ?
Heureusement qu’un autre bâtiment est en train de sortir de terre pour désengorger un peu, ces classes surchargées. C’est pourquoi l’Inspecteur, Ouattara Ladji, insiste pour que soient également construits, des logements de maîtres ; surtout que la maitresse de Cp2, arrivée l’année dernière, a dû se trouver un tuteur dans le village, faute de logement, tout comme de nombreux autres enseignants du primaire, dans d’autres villages de l’inspection, qui sont obligés de se déplacer, parfois à moto, pour joindre leurs écoles, comme a révélé le 1er responsable de l’Education nationale de Tiébissou.


Une des raisons pour lesquelles le Chef du village de Minabo, Nanan Kouamé Kouadio Antoine, lance un appel à tous les fils de Tiébissou et de Didiévi pour venir en aide à l’école et aux apprenants afin qu’ils deviennent les cadres de la nation de demain. Rappelons que le nouveau Chef Minabo, qui attend son intronisation après avoir été présenté à la population du village, est un ancien professeur de Sciences naturelles et Inspecteur général de l’Education nationale, à la retraite.

René Ramissou

Tu pourrais aussi aimer