Accueil Agriculture Le taux de broyage de fèves de cacao en hausse en Côte d’Ivoire

Le taux de broyage de fèves de cacao en hausse en Côte d’Ivoire

Par Franck Tagouya
le cacao ivoirien relève la tête.

Selon commodafrica.com du 16 juillet 2020, la Côte d’Ivoire enregistre une hausse, même si elle est encore légère, de la quantité de fèves de cacao broyées. Passant de 139 000 tonnes en 2019, à 140 000 tonnes au deuxième trimestre de 2020. Si on veut considérer tout le volume broyé depuis le début de la campagne 2019/20 jusqu’à la fin du mois de juin, il est de 422 000 tonnes contre 409 000 tonnes sur la même période à la dernière campagne. Au niveau de l’Europe cependant, le taux du volume broyé est en baisse, à en croire ce site, se référant à une déclaration de l’European cocoa organisation, faite le même jour. Une baisse qui est estimée à 314,108 tonnes, soit 8,9 % comparativement au second trimestre de l’an dernier.


Cette baisse se justifie, explique-t-on, par la fermeture de la majorité des magasins en Europe à cause du confinement imposé par la covid-19, impliquant de fait, une baisse de la demande dans les points de vente au détail, selon les enquêtes menées par Bloomberg, comme rapporté par investing.com. En Allemagne, la baisse est encore considérable, selon la Bdsi, l’Association nationale des industries de la confiserie. Les 11 entreprises allemandes qui travaillent directement avec les fèves de cacao ont broyé ensemble 78,885.2 tonnes de cacao. Ce chiffre est en baisse de 16,3% par rapport au second trimestre de l’an dernier. En Asie, le taux de broyage serait en baisse de 9.3%. Au niveau de la Malaisie, des chiffres publiés le lundi dernier font état d’une dégringolade de 7,2% au second trimestre. Quant au géant suisse Barry Callebaut, il a annoncé la semaine dernière avoir connu une chute de 14,3% de ses volumes de ventes sur la même période.

                                                                               Franck Tagouya

Tu pourrais aussi aimer