Accueil Environnement Lutte contre l’insalubrité/La Sodeci s’implique et est honorée par la ministre Anne Ouloto

Lutte contre l’insalubrité/La Sodeci s’implique et est honorée par la ministre Anne Ouloto

Par Admin

Le Dg Amadou Bakayoko a promis de mettre à la disposition du ministère de l’Assainissement et de la Salubrité, des moyens matériels de salubrité et d’impliquer ses collaborateurs

aux actions de nettoyage. En reconnaissance de l’engagement de la Société de distribution d’eau de la Côte d’Ivoire (Sodeci) auprès de son ministère pour mener le combat contre l’insalubrité, le ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, Anne Désirée Ouloto, a élevé Ahmadou Bakayoko, Directeur général et Ebah Basile, Président du conseil d’administration de la Sodeci, au rang d’ambassadeurs de la salubrité. La Sodeci s’est frayé le chemin de l’implication ‘’indispensable’’ du secteur privé à la lutte contre l’insalubrité, par son parrainage de la 37e édition du Grand ménage, prévue le 14 mars 2020. Amadou Bakayoko a promis, lors du lancement de ce partenariat, le 6 mars 2020, au siège de la société, de mettre à disposition des moyens matériels de salubrité et impliquer tous ses collaborateurs aux actions de nettoyage, aux campagnes de sensibilisation et d’éducation aux changements de comportement.

Ces actions seront pour la Sodeci, à en croire ses responsables, un tremplin pour renforcer sa responsabilité morale vis-à-vis de la population, à savoir contribuer fortement à l’amélioration du cadre de vie de celle-ci et, en particulier, à garantir aux enfants un avenir. Sensible à la célébration de la Journée internationale de la femme, le Directeur général de cette entreprise a offert un kit Sodeci comprenant un pagne à la ministre Anne Ouloto. Celle-ci a salué cet engagement et a rappelé que le ‘’Grand Ménage’’ est l’affaire de tous, sans aucune exception. Se félicitant déjà de l’implication des commerces, des marchés, des gares routières, des villages et des communes. Le ministère de l’Assainissement et de la Salubrité veut saisir cette brèche pour ouvrir la porte aux entreprises du secteur privé, public et parapublic et pour accueillir les autres chefs d’entreprises. En neuf ans, à en croire Anne Désirée Ouloto, beaucoup a été fait, en termes d’infrastructures, de véhicules de collecte et de transport des déchets. Abidjan, selon elle, est en sur le chemin pour retrouver son image de Perle des lagunes. Mais il y a encore du travail à abattre pour basculer totalement dans le bon sens, en inversant la tendance pour faire de la Cote d’Ivoire un pays plus propre. Pour cela il faut que, comme est inscrit dans la Stratégie nationale du Développement Durable (Sndd 2011), le développement durable soit ancré dans le corps social, faisant de chaque citoyen un acteur responsable qui contribue à l’harmonie entre la qualité de l’environnement, le dynamisme économique et l’équité sociale, en vue de l’épanouissement d’une communauté nationale modèle. C’est pourquoi, Anne Ouloto a prié le patron de la Sodeci et ses collaborateurs de porter le message de la participation citoyenne partout où ils sont. Elle a également lancé un appel aux femmes pour un engagement total afin d’améliorer le cadre de vie de leurs quartiers.

Kouamé Kété Edith Blanche, Coordonnatrice Nationale du Grand Ménage, a informé qu’en trois années d’exécution de cette opération de salubrité communautaire, il y a eu 36 éditions organisées dont 10 spéciales, à Abidjan comme à l’intérieur du pays. Soixante-quinze Ambassadeurs de salubrité ont été distingués à travers le pays et du matériel de salubrité ont été remis dans plus de 15 régions et plus de 400 Comités locaux de salubrité installés.

Franck TAGOUYA

Tu pourrais aussi aimer