Accueil Culture Obsèques d’Allah Thérèse : les derniers développements

Obsèques d’Allah Thérèse : les derniers développements

Par Réné Ramissou
La famille d'Allah Thérèse n'a pas le temps de porter son deuil.

Raymonde Goudou Coffie, ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, voulait, coûte que coûte laver l’affront subit aux obsèques de la cantatrice baoulé, Allah Thérèse, inhumée le samedi dernier à Gbofia (Toumodi), son village natal. On se rappelle qu’au cours des dons (N’ziè, en baoulé), le porte-parole des officiels avait annoncé publiquement un don de 08 millions de Fcfa de Mme Goudou Raymonde et 05 millions d’Amédé Kouakou Koffi, ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier à la famille de la défunte. Pour éviter toute confusion, la famille d’Allah Thérèse, par l’entremise de Konan Loukou Edouard dit Bakassa, neveu de l’artiste, avait informé l’assistance qu’elle n’avait reçu aucun centime de ces dons. Une annonce qui a courroucé la délégation officielle composée des ministres Jean-Claude Kouassi (Mines et de la Géologie), Amédé Kouakou et Raymonde Goudou, qui a aussitôt quitté les funérailles sans même attendre la mise en terre de l’artiste.


Quelques jours après, Bakassa, le porte-parole de la famille a été convoqué à Abidjan pour participer à une conférence de presse que devrait animer la ministre de la Culture et de la Francophonie devant ‘’la presse nationale et internationale’’. Celui-ci devrait, au cours de cette rencontre avec la presse, blanchir la ministre de tout soupçon. Par ces temps d’’’accidents’’, la famille d’Allah Thérèse qui n’a pas le temps de faire son deuil, n’a pas voulu laisser partir son fils. Rendez-vous a donc été pris avec Adjoua N’goh Tamini, Sénatrice de la Région du Bélier et responsable Rhdp (Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix), de Toumodi. Accompagné du Chef du village de Gbofia, Nanan Kouamé Konan Jacques, de quelques notables, Konan Loukou Edouard dit Bakassa a présenté, lundi, 31 août 2020, ses ‘’excuses’’ à Mme Tamini et lui a demandé de faire de même aux ministres et autres officiels qui ont pris part aux obsèques ; ce, au nom du village et de la famille d’Allah Thérèse.

Sans oublier leurs remerciements au Président de la République, Alassane Ouattara, au Premier ministre Hamed Bakayoko, à Daniel Kablan Duncan, ex Vice-Président de la République et au gouvernement pour l’appui et le soutien financier depuis le décès de l’artiste. Ajoutant qu’il était important pour la famille de lever toute équivoque sur les dons reçus. Surtout que lesdits dons auraient servi au reprofilage de la voie Gbofia-Afotobo, au remplacement des poteaux en bois en béton, à la location de groupe électrogène, au nettoyage du village etc.

Une démarche qui a rencontré l’assentiment de la Sénatrice qui a soutenu qu’elle permettra de ‘’corriger ce que les gens ont mis dans les journaux’’. Osons espérer que ces ‘’excuses publiques’’ devant les caméras de TV Toumodi internationale et de la presse locale, attendrissent le cœur de dame Goudou Raymonde pour qu’Allah Thérèse, cette artiste qui a passé toute sa longue carrière démarrée en 1956, à chanter et à promouvoir la paix, l’entente et la cohésion, puisse se reposer…en paix !

René Ramissou



Tu pourrais aussi aimer