Accueil Economie Un prêt de 113 milliards Cfa de l’Afd pour la route Bouaké-Ferké, le renforcement de la Sodexam…

Un prêt de 113 milliards Cfa de l’Afd pour la route Bouaké-Ferké, le renforcement de la Sodexam…

Par Réné Ramissou
L'endettement de la Côte d'Ivoire préoccupe de plus en plus.

Le Conseil des Ministres du mercredi 10 juin 2020, fait état de décret portant ratification de plusieurs Conventions de crédit conclues, le 28 mai 2020, entre l’Agence Française de Développement (AFD) et la République de Côte d’Ivoire. D’un montant total d’environ 114 milliards Cfa.

Le 1er crédit, d’un montant de cinquante-cinq millions (55 000 000) d’euros, soit trente-six milliards soixante-dix-sept millions six cent trente-cinq mille (36 077 635 000) francs CFA, a pour but, le financement du projet d’achèvement des opérations de réhabilitation d’infrastructures de transport. Selon le communiqué du Conseil des ministres, ce projet vise à ‘’améliorer les conditions de circulation des biens et des personnes entre les différentes régions du pays et à favoriser les échanges avec les pays limitrophes’’. Il comprend, soutient-on, la réhabilitation de la route du nord entre Bouaké et Ferkessédougou, longue de 220 kilomètres, la réhabilitation du Pont Félix Houphouët-Boigny et le remplacement, en zone rurale, de onze (11) ouvrages par des ponts métalliques.

Le 2è crédit contracté avec l’Agence Française de Développement (AFD), d’un montant de quatre-vingt-dix millions (90 000 000) d’euros, soit cinquante-neuf milliards trente-six millions cent trente mille (59 036 130 000) francs CFA, conclue également le 28 mai 2020, a pour objet, le financement du Projet de Mobilité urbaine d’Abidjan (Pmua). A en croire le gouvernement ivoirien, ce projet va améliorer l’offre de transport collectif dans le Grand Abidjan et consiste en la réalisation d’une ligne Est-Ouest de Bus rapid de transit (Brt) de 20 kilomètres, équipée de bus articulés électriques, entre les Communes de Yopougon et de Bingerville. Il comprend également la restructuration et le renforcement des lignes de la Société des transports abidjanais (Sotra), ainsi que la professionnalisation du transport artisanal pour améliorer la qualité du service.


La 3è ligne de crédit de vingt-huit millions (28 000 000) d’euros, soit dix-huit milliards trois cent soixante-six millions sept cent quatre-vingt-seize mille (18 366 796 000) francs CFA, conclue le 28 mai 2020 entre l’Agence française de développement (Afd) et la République de Côte d’Ivoire, va financer, selon le gouvernement, le projet de renforcement des services météorologiques ivoiriens. Il vise à renforcer les stations météorologiques et les postes pluviométriques disséminés sur le territoire national en vue de réaliser un maillage territorial optimal pour atteindre des prévisions météorologiques plus précises. Ce financement permettra plus ‘’précisément de renforcer les moyens humains et techniques de la Société d’exploitation et de développement aéroportuaire, aéronautique et météorologique (Sodexam), de façon à améliorer les capacités de prévention et de réaction de l’Etat, des collectivités territoriales et des acteurs économiques, face aux événements météorologiques et climatiques’’.

René Ramissou
Source : Conseil des ministres du 10 juin 2020

Tu pourrais aussi aimer