Accueil Politique Vagondo Diomandé (ministre de la Sécurité) : ‘’Sidiki Diakité est un soldat mort au front pour la patrie’’

Vagondo Diomandé (ministre de la Sécurité) : ‘’Sidiki Diakité est un soldat mort au front pour la patrie’’

par La rédaction
L’ex-Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a été inhumé à Grand-Bassam.

L’ex-Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, décédé le vendredi 23 octobre dernier, a été inhumé le lundi 26 octobre 2020, à Grand-Bassam.

Le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, a présidé, lundi 26 octobre 2020, sur le parvis de la Primature, la Cérémonie d’Hommage à feu Sidiki Diakité, ex-Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, décédé le vendredi 23 octobre dernier. Le Chef de l’Etat avait à ses côtés, la Première Dame, Mme Dominique Ouattara, le Premier Ministre, Hamed Bakayoko, des Présidents d’Institution, des membres du Gouvernement, du Corps diplomatique et du Corps préfectoral ainsi que des
proches, amis et connaissances du défunt. Cette Cérémonie a été marquée, entre autre, par la Distinction du défunt dans le Grade de Commandeur de l’Ordre national à titre posthume ; le témoignage sur la
vie, l’œuvre et le parcours professionnel du disparu ; l’oraison funèbre ; la sonnerie aux morts, les honneurs militaires et la remise du Drapeau de l’Etat à la Veuve du défunt par le Président ivoirien.

Du témoignage fait par André Assoumou Ekponon, Préfet de la Région du Poro, Préfet du Département de Korhogo, et de l’oraison funèbre prononcée par le Général Vagondo Diomandé, ministre de la Sécurité et de la Protection civile, l’on retiendra que l’ex- Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, feu Sidiki Diakité, était un Administrateur chevronné qui avait un sens élevé de l’Etat, un homme affable, courtois, discret, humble, un travailleur infatigable et un médiateur efficace. Le Préfet de la Région du Poro a traduit particulièrement la grande tristesse de l’ensemble des membres du Corps préfectoral, avant d’indiquer que leur Collègue, restera à jamais gravé dans la mémoire de la grande famille des Administrateurs civils, tant il aura marqué cette corporation par les valeurs de fraternité, d’amitié, de dévouement, d’efficacité, d’humilité et de discrétion.

Le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Vagondo Diomandé, a insisté, pour sa part, sur la loyauté à la Nation du ministre Sidiki Diakité, « un homme de dialogue, un artisan de la paix, un époux attentionné, un père modèle, dont la personnalité était un mélange d’écoute, de cordialité et d’efficacité ». Sa rigueur et son exemplarité dans le travail, a rappelé le le ministre Vagondo Diomandé, ont fait partie des atouts qui ont amené le jury à lui décerner le Prix d’Excellence de la meilleure Autorité préfectorale en août 2017, avant d’être nommé ministre de l’Intérieur et de la Sécurité.

En cette dernière qualité (Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité), a-t-il souligné, feu Sidiki Diakité a réussi avec efficacité, à organiser la riposte face à une série d’attaques et a également contribué à faire baisser l’indice de sécurité en Côte d’Ivoire, en même temps qu’il a fait d’importantes réformes au niveau de son Département ministériel. Pour toutes ces actions posées tout au long de sa vie professionnelle et dans ses fonctions de ministre, le défunt est, pour le Général son collègue Vagondo Diomandé, « un Soldat mort au front pour la patrie, un héros qui a donné sa vie au dialogue politique, à l’organisation d’élections transparentes et plus globalement à notre pays ». Notons qu’en début d’après-midi, le Président Ouattara s’est rendu à Grand-Bassam (30 km, au sud d’Abidajn), où il a pris part à la prière mortuaire, qui a précédé l’inhumation dans ladite
ville.

Source : Sercom présidence ivoirienne

You may also like

Laissez un commentaire