Accueil Politique Yasmina Ouegnin (après la décision du Conseil constitutionnel) : ‘’nous devons faire barrage à la confiscation de notre souveraineté’’

Yasmina Ouegnin (après la décision du Conseil constitutionnel) : ‘’nous devons faire barrage à la confiscation de notre souveraineté’’

Par La rédaction
La députée de cocody remontée contre le Conseil constitutionnel

A la suite de la décision du Conseil constitutionnel de valider, contre la Loi fondamentale, la candidature du Président sortant, Alassane Ouattara, en vue de l’élection présidentielle du 31 octobre prochain, le député de Cocody, Yasmina Ouégnin, est sortie de son silence pour fustiger la forfaiture de ce Conseil. Ci-dessous, sa déclaration publiée sur sa page Facebook.


Par respect pour les Institutions de la République, notamment notre Conseil Constitutionnel, je me suis volontairement abstenue de tout commentaire, attendant que les membres de cette haute instance puissent la question.La validation illégitime de la candidature du Président sortant s’inscrit, dans une logique de préservation des acquis d’un groupement politique au détriment de l’intérêt général.
Le contrôle juridictionnel lui a été favorable, mais le Peuple lui a déjà retiré sa confiance.

Je dénonce ouvertement cette violation flagrante de notre Loi fondamentale dont ses membres se rendent complice. Et l’exclusion de personnalités politiques de poids ainsi que la caporalisation des différents organes en charge du processus électoral. Notre Pays mériterait de voir préserver ses standards démocratiques si douloureusement acquis. Cela ne peut se faire sans un sursaut de ses filles et fils qui mettront en synergie ressources idoines, actions pacifiques afin de faire barrage à la confiscation de leur souveraineté.

                                                            Yasmina Ouegnin 
                                                     Député de la commune de Cocody/Abidjan

Tu pourrais aussi aimer